SecondLife

Aujourd’hui on va aborder un domaine assez particulier … le Metaverse.

Certains ne considèrent pas le Metaverse comme un jeu vidéo mais comme un univers à part entière, un monde virtuel en somme dans lequel on peut inclure des jeux vidéo. Mais pour illustrer ce concept plus que flou, autant prendre un exemple !

Bienvenue dans : SecondLife

second-life-website

Comme on peut le voir sur l’image, il y a inscrit « Your World. Your Imagination ». Et c’est là tout le concept d’un Metaverse. On en fait ce qu’on veut, mais vraiment. Il faut visualiser cela comme une immense SandBox où chaque participant peut créer du contenu à sa façon. Imaginez donc les possibilités que cela ouvre !

 

SecondLife est parfaitement dans ce concept de monde ouvert. Chaque habitant (oui on dit pas joueur là pour le coup) commence par se créer un avatar et à le personnaliser comme il le souhaite. Et là on touche déjà un des premiers obstacles. Dans les interactions que vous serez amené à avoir avec d’autres habitants rien ne vous garantit que la personne derrière l’écran est bien une grande brune au visage d’ange … Quelle importance me direz-vous ? C’est bien comme cela dans tous les MMORPG du marché non ? Oui … mais sauf qu’ici on ne parle pas de jeu, mais bien de monde virtuel, ce qui implique des relations sociales tout autre !

 

Vous pouvez vous promener, explorer, discuter avec des gens, créer, vendre, acheter, exposer des œuvres réelles … tout ce que permets en soit de faire le monde réel … et cela inclus … le sexe.

Pourquoi j’en viens à ce sujet là ? Déjà parce qu’Internet en soi est la porte ouverte à toutes les pratiques (qu’elles soient déviantes ou non), mais imaginez un instant un monde où vous incarnez qui vous voulez et surtout où vous faites ce que vous voulez, ou alors plus correctement dit, vous faites faire à votre avatar ce que vous voulez … vous me suivez là ? Et là apparaît le problème de savoir si la personne en face de vous sur l’écran est bien la même que son avatar ! Si certains habitants jouent clairement la transparence et la franchise à ce sujet, bon nombre cache réellement qui ils sont afin de pouvoir accéder à certaines choses. Il faut donc user de méfiance mais surtout garder bien à l’esprit cela quand on noue relation avec un autre habitant.

 

Je ne vous cacherais pas que le sexe est la deuxième activité la plus courante sur SecondLife. En cela c’est dommage mais malheureusement on ne peut pas empêcher la nature humaine et les plus instincts ressortent toujours, surtout quand ils offrent la possibilité de mettre en avant la première activité principale de ce Metaverse : l’argent.

Comme dans le monde réel, il existe une monnaie dans SecondLife, les Linden. On peut donc acheter et/ou vendre à peu près tout et n’importe quoi dans ce monde. De la parcelle de terrain sur laquelle on va construire une maison, à la dite maison et ses meubles ou même aux habits que l’on souhaite faire porter à son avatar. Comme dans le monde réel je vous dis. Les mêmes choses !

 

Maintenant, cumulez les deux activités principales … sexe et argent … et vous obtenez … ce qu’on pourrait qualifier de prostitution ou plus légèrement de service d’escort (boy ou girl). Bien sûr SecondLife n’a pas été créé dans ce but, mais la nature de l’homme a fait que c’est ainsi qu’a été détourner le concept initial.

 

Mais n’ayez pas peur, malgré le portrait noir que je viens de dresser de SecondLife (et plus généralement des Metaverse) il y a quand même de très belles choses possibles. Comme chaque habitant peut créer ce qu’il veut (sous condition d’avoir quelques connaissances techniques et/ou graphiques), il peut arriver qu’au milieu de nulle part apparaisse quelque chose qui vaut le coup d’être vu.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

J’ai passé plus de 6 années sur SecondLife et je garde d’excellents souvenirs de certaines soirées d’exploration au hasard qui ont offert de belles surprises, que ce soit une reconstitution de Paris dans les années 1900 ou bien l’Acropole et son Parthénon, ou même une « rave-party » d’un DJ inconnu dans le monde réel qui a trouvé ce moyen pour exprimer son art (dédicace à ma « nouille » si elle passe par là !). J’ai également fait de belles rencontres dans ce monde, que j’ai transposé dans le monde réel (en vrac, Nounou, Kazounette, Rio …). Il est donc possible de tirer du bon de SecondLife mais à la condition de savoir où on va et ce que l’on cherche réellement car les déceptions arrivent vite.

 

J’en reviens un moment sur le sujet de l’argent. Comme je l’ai évoqué, c’est l’activité principale dans ce monde, et comme on peut acheter des objets ou les vendre, il est question à un moment de savoir comment gagner de l’argent … la première solution, la plus facile, c’est la carte bleue évidemment. Un coup de VISA et hop on a crédité son porte-monnaie virtuel de quelques milliers de Linden. Toujours pratique pour acheter la maison de ses rêves ou alors la dernière tenue tendance d’un grand créateur.

 

La deuxième solution, c’est de trouver une source de revenus DANS SecondLife. Alors si on exclut dès le départ le combo sexe/argent, il faut trouver le domaine dans lequel on peut assurer un travail constant et qui rapportera un peu … Si j’en viens à ça c’est que j’ai un exemple tout trouvé … le mien. J’étais lassé de sortir la CB à chaque fois que je voulais un item dans le jeu alors j’ai trouvé un moyen « simple » de gagner de l’argent. Je me débrouille un peu en photoshop/gimp, j’ai pas un niveau de graphiste mais disons que je sais faire un minimum et puis il y a bien des tutoriels sur Internet. Aussi je me suis monté en tant que « Photographe » … Cela va paraître une hérésie aux vrais photographes professionnels (ou amateurs) mais dans SecondLife c’est ainsi que cela fonctionnait. Je faisais des screenshots d’une scène ou d’un personnage, et je les passais par un logiciel de traitement d’images pour améliorer l’aspect parfois cubique.

 

C’est presque à la portée de n’importe qui croyez moi ! Et le plus beau là-dedans ? C’est que je vendais mes photos ou bien je les réalisais sur commande … afin d’encaisser des Lindens mensuellement pour régler mes dépenses courantes.

 

 

Pourquoi vous expliquez tout cela me direz-vous ? Et bien parce qu’il faut savoir que si de l’argent réel peut se transformer en argent virtuel (CB -> Linden), l’inverse est également vrai ! Comprenez que l’argent que vous avez dans SecondLife vous pouvez le transformer en vrais euros qu’on vous verse sur votre compte bancaire. Dans ma meilleure époque sur SecondLife, les « photos » que je faisais pouvaient me rapporter jusqu’à 150-200€ par mois ! Ce n’est quand même pas une somme négligeable qui tombe tous les mois. Après il faut bien avoir conscience que ce ne peut être un revenu constant car il est soumis comme dans le monde réel à l’offre et à la demande et comme tout travail il demande du temps à y consacrer. Pour avoir ce niveau de revenus, je consacrais entre 3 et 4h de mon temps chaque jour à SecondLife.

 

Vous l’aurez compris, SecondLife (ou un Metaverse) offre des possibilités illimitées, presque autant que dans le monde réel, voir plus par moment. Mais tout comme le monde réel il demande un investissement certains de temps et surtout il impose une vigilance de tous les instants vis-à-vis des contenus que l’on peut y trouver. Autant dire qu’à mon sens un adolescent de moins de 16 ans (voir 18 ans) n’a rien à faire dans ce genre de monde.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :